Site réalisé par le pôle
de valorisation des Ifre

fmsh

Newsletter
Nom :
Courriel :
Pays :
Instit. :

Le réseau des Ifre sur facebookRejoingnez le réseau des Ifre sur Twitter

Les Ifre ?

Un réseau de 27 centres de recherche français, répartis sur tous les continents, abordant toutes les sciences humaines et sociales, en contact avec les institutions de recherche locales et françaises.

Petite histoire des Ifre...

You need to upgrade your Flash Player

cfrmLe Centre d’études franco-russe de Moscou (CEFR) propose des bourses de court séjour (deux mois maximum, 1000 € par mois) à des doctorants ou jeunes chercheurs rattachés à des institutions d’enseignement supérieur et de recherche françaises, belges ou suisses travaillant sur la Russie, la Biélorussie, la Moldavie ou l’Ukraine, ainsi qu’à des doctorants (aspiranty) rattachés à des institutions d’enseignement supérieur et de recherche de ces quatre pays travaillant sur la France. Ces bourses de recherche sont destinées à financer un séjour de recherche respectivement en Russie, Biélorussie, Ukraine et Moldavie ou en France.

argaiv1544

Les candidatures doivent être envoyées au CEFR avant le 1er décembre 2014

peshmergasAlors qu’il revenait d’une visite officielle en Estonie, le 25 octobre 2014, Recep Tayyip Erdoğan n’a pas hésité à affirmer qu’en ce qui concerne la crise syrienne, la Turquie était en désaccord avec les Etats-Unis, la Russie et l’Iran. Les Etats-Unis, en effet, n’ont pas répondu favorablement à la proposition turque de création d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie et ont, dans l’urgence, parachuté à Kobanê des armes aux combattants kurdes syriens du PYD, ce qui inquiète Ankara. La Russie, pour sa part, continue de soutenir le régime de Damas qui, selon le gouvernement turc, reste le principal responsable de la tragédie qui ravage la Syrie depuis 2011. Enfin, l’Iran, autre allié indéfectible de Bachar al-Assad, joue selon le président turc, «un jeu trouble» en Syrie, cherchant surtout à défendre sa position de puissance régionale. Le cri du cœur de Recep Tayyip Erdoğan montre bien à quel point son pays se retrouve isolé, à l’heure actuelle, dans le contexte d’une crise syrienne qui a beaucoup évolué et dont le voisinage est de plus en plus dommageable à la Turquie.

Le Maroc constitue comme un mini-laboratoire permettant de saisir les flux d’échanges au sein du marché de l’« information internationale » écrite, télévisuelle et photographique produite par les journalistes. Il est en effet exemplaire par la position d’interrelations qu’il occupe dans les rapports entre différents espaces de la production culturelle, et des news en particulier. C’est tout d’abord une zone d’interconnexion politique, économique et culturelle qui est, par sa situation géopolitique et son histoire, en relation avec des instances transnationales très variées : la Ligue arabe, l’ONU avec laquelle le Maroc est en pourparlers permanents sur le conflit dans le Sahara occidental, l’Union européenne notamment via un accord d’association, le Conseil de coopération du Golfe, suite à un partenariat existant depuis 2011, etc. Des espaces nationaux relevant de zones géopolitiques très diversifiées sont ensuite en lien direct avec le Maroc dans différents domaines. Ainsi, ses rapports sont particulièrement forts avec plusieurs pays d’Europe, dont notamment l’Espagne et la France qui sont ses principaux partenaires commerciaux. Si ses relations avec les pays du Maghreb sont anciennes, la principale transformation récente avec les pays où les langues arabes sont majoritaires et/ou la religion musulmane tient au renforcement croissant des liens, d’une part, avec des pays du Golfe (l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, le Koweït et le Qatar) qui investissent massivement dans des secteurs importants de l’économie marocaine (immobilier, industries du luxe, les mines, etc.), et dont dépend fortement le Maroc dans son approvisionnement en produits énergétiques (pétrole, et gaz naturel notamment) ; d’autre part, avec la Turquie. Pour des raisons militaires et commerciales notamment, le Maroc est également très lié aux Etats-Unis, qui représentent un pôle stratégique dans les relations internationales. Enfin, l’Etat marocain entretient des liens forts avec plusieurs pays de l’Afrique subsaharienne et d’Asie.

lee bergerThe discovery of the Malapa fossil site in South Africa constitutes one of the main events of the last decade in palaeoanthropology. The bone remains of two individuals belonging to a species of hominin unknown to date were found there, in a state of preservation never seen before for fossils of that age (close to two million years). A detailed study of the different geological, biological and chemical processes contributing to the fossilisation of these remains makes it possible to understand better how the two skeletons were kept in this remarkable condition. The main results of the study are presented here.

archéolEn 2011, M. Gelin (CNRS- IFPO) et Sh. Shehab (Département koweïtien des Antiquités et des Musées, National Council for Culture, Arts and Letters DAMK-NCCAL),  créent la Mission Archéologique Franco-Koweïtienne de Faïlaka (MAFKF). Depuis, quatre carnets ont été publiés : « De retour de mission… Faïlaka au Koweït, 12 et 3 » et « Al-Qusūr (Koweït), état des recherches de la mission archéologique franco-kowétienne de Faïlaka (2011-2013) ». Alors que les travaux scientifiques des fouilles archéologiques ont  été diffusés par ailleurs, nos efforts mis en œuvre pour la préservation de la forteresse n’avaient pas encore été spécifiquement présentés. Alors qu’une nouvelle ère s’ouvre pour la protection et la mise en valeur du patrimoine historique, archéologique et naturel de l’île, il nous a paru important d’exposer les problématiques globales liées à la conservation et la présentation de cette place forte, ainsi que nos réalisations en matière de préservation, activité intrinsèque à notre mission.

lesediPeople are usually curious and fascinated when it comes to prehistoric archaeology. Through meticulous and well-thought-out fieldwork, archaeologists unearth cultural and biological archives that are sometimes buried for hundreds of thousands of years, endeavouring to interpret them in order to protect a heritage, recover a memory and, in the end, understand the adaptations and mechanisms observed in human societies.

The objective of prehistory is basically to study human societies before writing. The main phase of our 16-year survey revealed a peculiar economy relying on hunting and gathering. While the period surveyed seems rather distant if not foreign, we must remember that hunter-gatherers were still dominating the Cape plains only a few centuries ago. Today, populations of hunter-gatherers are still found living in the Kalahari, although their confinement to specific are as goes against their very subsistence logic.

CEFC-logo-redLe Centre d’études français sur la Chine contemporaine ( CEFC), USR 3331 du CNRS, rappelle qu’il peut accueillir chaque année des enseignants-chercheurs des universités françaises en délégation CNRS. Pour la campagne 2015 qui vient de s’ouvrir, il apportera notamment son soutien aux demandes dont le projet s’inscrit dans le domaine de l’étude des mutations politiques, économiques, sociales et culturelles de la Chine et du monde sinophone (Taiwan, Hong Kong, Macao) contemporains.

Les enseignants-chercheurs intéressés par un accueil en délégation au CEFC sont invités à adresser dès à présent leur projet de recherche pour avis au directeur du CEFC, puis à transmettre leur dossier à la présidence de leur université ou à la direction de leur établissement d’enseignement supérieur.

winter schoolObjectives:

We have formulated and designed this ambitious project of Indo-French cooperation in social sciences between the French Institute of Pondicherry ( IFP, UMIFRE 21, USR 3330) and Pondicherry University (School of Social Sciences and International Studies), with a view towards developing a multi-year programme of intensive and multidisciplinary training workshops addressing theoretical and methodological issues in social science research. This practical setup will provide each and everyone with the opportunity of sharing experiences and research ideas.

kazakhstanSous la direction de Catherine Poujol, "Le Kazakhstan en mutation. Les steppes kazakhes entre colonisation et soviétisation (1800-1920)", Cahiers d'Asie centrale, 23 | 2014

Peu connue dans nos contrées, l’histoire des steppes kazakhes nous interpelle. Elle nous fascine par le puissant appel au voyage qu’elle suscite en Europe depuis le Moyen Age, comme par l’énigme géopolitique qu’elle continue de poser depuis le début du xxe siècle, quant à sa réalité et son impact dans l’histoire de ses voisins.

Conçu comme une succession de terroirs parfois difficilement identifiables, l’espace kazakh résiste à l’analyse des structures de pouvoir, des échanges, des flux économiques, des contraintes sociales, des permanences culturelles, telle qu’on la pratique pour les sociétés sédentaires voisines de Transoxiane, comme de Russie ou de Chine. Il faut donc s’efforcer de combler ces lacunes, au moins d’y contribuer, car il existe une nouvelle école d’études kazakhes qui, à l’échelle locale comme internationale a porté ses fruits depuis deux décennies. La tâche est ardue tant elle est d’envergure, par le silence des sources sur de nombreuses questions et leur forme parfois difficilement exploitable scientifiquement. C’est pourquoi il faut privilégier les études « micro-régionales » ponctuelles, sur des thèmes précis, tout en croisant des approches différentes : historique, politique, sociologique, démographique, anthropologique.

ifasDans le cadre de sa programmation scientifique, l’Institut français d’Afrique du Sud (UMIFRE 25, USR 3336) finance un certain nombre de projets de recherche en sciences humaines et sociales sur l’Afrique australe. Toutes les demandes de financement de la part des unités de recherche, chercheurs et étudiants pour des travaux de recherche, terrains, événements scientifiques ou des publications pour l’année 2014 doivent impérativement nous parvenir avant le 12 décembre 2014.

Aucune condition de nationalité ne s’applique mais l’existence ou la perspective d’un partenariat durable entre la France et l’Afrique australe est essentielle.

ifasUn ou deux postes pour des recherches doctorales ou postdoctorales sont à pourvoir à l’Institut français d’Afrique du Sud. L’ IFAS est un institut français de recherches à l’étranger ( IFRE) sous tutelle du ministère des affaires étrangères et du CNRS, couvrant l’ensemble de l’Afrique australe (UMIFRE 25, USR 3336). 

Les postes sont financés sous forme d’Aides à la Mobilité pour une durée de 9 mois maximum, non renouvelable sauf exceptionnellement. Les candidats retenus recevront l’appui scientifique et logistique de l’IFAS et participeront à l’animation scientifique de l’Institut en prenant part régulièrement à ses activités (conférences, séminaires, colloques, publications, etc.). 

Le montant de l’Aide à la mobilité s’élève à 1 200 euros net par mois, le remboursement d’un voyage Paris/Johannesburg/Paris sur la base du prix d’un billet classe économique et une couverture médicale.

Date limite de candidature : 12 décembre 2014

25M.-Fr. Boussac, S. Denoix, Th. Fournet, B. Redon (éd.), 25 siècles de bain collectif en Orient. Proche-Orient, Égypte et péninsule Arabique, Co-édition IFPO-IFAO, Le Caire, Institut français d'archéologie orientale, 2014, 1260 p.

Depuis 2006, Balnéorient mène une enquête sur le bain collectif en Méditerranée orientale, de l’Antiquité (haute époque hellénistique) à l’époque contemporaine. Ce programme fédératif s’était donné pour but d’étudier les divers aspects d’une pratique sociale dans une région qui n’avait jamais encore été prise comme épicentre d’une réflexion menée à la fois sur le temps long et dans un cadre géographique large.
L’ouvrage présent réunit 63 articles, études de cas et synthèses, accompagnés d’une bibliographie commune. Ils examinent le phénomène balnéaire à l’échelle du Proche-Orient et permettent d’en proposer une vision d’ensemble, ne serait-ce que pour en souligner la complexité et mettre en lumière l’extrême richesse du patrimoine thermal de cette région. L’approche diachronique adoptée permet, en particulier, de proposer une autre lecture de l’histoire du bain collectif, ailleurs présentée comme ponctuée de temps forts, que seraient les époques romaine et ottomane, et jalonnée de moments atones ou de périodes de reculs comme la fin de l’Antiquité ou l’époque contemporaine. Au contraire, le présent ouvrage démontre l’extrême richesse et la diversité du patrimoine balnéaire du Proche-Orient, à toutes les époques et dans toutes les contrées sur lesquelles a porté notre étude.

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 48