Le CNRS et le réseau des UMIFRE

L’internationalisation des recherches en sciences humaines et sociales est une des priorités de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales (InSHS) du CNRS. Dans ce cadre, le réseau des UMIFRE, dispositif partenarial mis en œuvre avec le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, est un outil exceptionnel. Il permet aux chercheurs du CNRS et aux enseignants-chercheurs des unités de recherche du CNRS d’effectuer des mobilités de longue durée dans des contextes de recherche très divers, au plus près des terrains de recherche. Ces unités sont essentielles dans le domaine des recherches aréales. Elles sont également ouvertes aux chercheurs qui ne sont pas spécialistes des études aréales mais qui, grâce aux relations tissées avec les partenaires de recherche dans les pays d’implantation, pourront développer des recherches à caractère plus générique.

Les évaluations des résultats de recherche de ces unités, conduites à partir de 2011, ont constaté la grande vitalité scientifique de ces laboratoires.  Pour le CNRS, leur mission principale est la production de connaissances originales, la formation à la recherche et par la recherche. Mais cet objectif ne peut se réaliser que grâce au travail quotidien mené dans les  UMIFRE  pour établir des relations de recherche suivies entre la France et des institutions scientifiques de haut niveau à l’étranger.

Réseau de laboratoires à l’étranger d’une exceptionnelle densité, les UMIFRE sont un élément capital dans la vitalité des recherches françaises en sciences humaines et sociales.

URL: 

Publié ici : 

12 Juin 2015