Accueil Présentation Axes de recherche Afficher les articles par mots-clés: CEDEJ

CEDEJ (French Research Centre for Social Sciences) in Khartoum and CFEE (French Centre for Ethiopian Studies) in Addis Ababa invite interested participants to a scientific conference that will take place in Khartoum, 16-18 November, 2015.

argaiv1054

Supported by the Institut français in Paris, the conference aims to create an overview of the current state of research on migrations in the Horn of Africa. It will focus on the recent fieldwork conducted in the migrants' and exilees' areas of origins, transit and destination.

Article publié dans la catégorie : Actualité du Cfee - Addis Abeba
Le 23 mars 2015, le premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi et le président soudanais Omar el-Béchir, réunis à Khartoum, ont décidé de signer un accord de « principe » afin d'aplanir leurs différends concernant la question du Nil. En effet, depuis 2011, le projet de construction par le gouvernement éthiopien d'un barrage sur le Nil bleu envenime les relations entres les trois Etats. En Egypte, cette question est régulièrement traitée comme une question de sécurité nationale pour le pays puisque 95% de son approvisionnement en eau vient du Nil ; or le Nil bleu contribue à hauteur de 59% du dé BIT total du Nil.
Article publié dans la catégorie : Actualité du Cedej

Numéro 12 d'Egypte monde arabe (2015), sous la direction de Enrico De Angelis.

Les révoltes arabes obligent à remettre en question les approches théoriques portant sur le rôle des médias dans la région. Plus que toute autre discipline, l'étude des médias a été l'objet de profonds bouleversements et a connu d'importants changements de perspective au cours de ces dernières années. D'abord considérés comme outils fondamentaux des processus de transformation politique et sociale, ils tendent en effet aujourd'hui à être tenus comme les principaux responsables de l'échec des révolutions.

Les analyses effectuées par les auteurs réunis dans ce numéro proposent une lecture innovante et plus nuancée des processus médiatiques, donnant ainsi à voir un contexte particulièrement diversifié, en proie à des changements radicaux mais aussi à des obstacles apparemment insurmontables.

Article publié dans la catégorie : Actualité du Cedej

Villes arabes, cités rebelles, Roman Stadnicki (dir), Editions du cygne, collection Recto Verso, 2015

ISBN : 978-2-84924-401-2

Théâtres des soulèvements populaires depuis 2011, les villes du monde arabe concentrent aujourd'hui tous les regards, chacun y guettant le signe d'un prochain bouleversement. Ce livre se propose de restituer l'importance d'espaces urbains plus ou moins périphériques – Suez et Tanta en Égypte, Constantine en Algérie, Nabatiyeh au Liban, Homs et Lattaquié en Syrie, Douz en Tunisie, Kiffa en Mauritanie, etc. –, où peuvent se lire les indices du monde arabe de demain.

Article publié dans la catégorie : Actualité du Cedej
Lundi, 28 Juillet 2014 10:49

Collections du CEDEJ

cedejLe Centre d’études et de documentation économiques, juridiques et sociales ( CEDEJ) est un centre de recherche pluridisciplinaire, dont les travaux portent principalement sur l’Égypte et le Soudan contemporains. Il publie également, depuis 1990, la revue Égypte/Monde arabe, en ligne sur Revues.org.

Sur OpenEdition books sont disponibles :

  • Les Dossiers du Cedej proposent un certain nombre d’outils donnant accès à la production scientifique sur l’Égypte et à la société égyptienne (bibliographies, portail de la presse égyptienne, sélection d’ouvrages recommandés,…).
  • La collection "Recherche et Témoignages
  • La collection 15/20 publie des travaux universitaires ou de courtes études sur l'Égypte et le Soudan contemporains. Sa présentation particulièrement soignée (petit format, papier ivoire et illustrations en couleur) allie le plaisir de l'œil à celui de la lecture.

Url : http://books.openedition.org/cedej/

Article publié dans la catégorie : Collections en ligne

LogoIfpo2011_cProjet soutenu par l’Agence Universitaire de la Francophonie, le LabexMed et le projet européen WAFAW et organisé en collaboration entre l’ IFPO et l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, l’ IREMAM, le CHERPA et le CEDEJ.

Présentation

L’école d’été « Les sciences sociales au Proche-Orient à l’épreuve de leurs sources » se tiendra sur une durée de 5 jours, à Beyrouth au Liban. Elle s’adresse à des doctorants en sciences sociales de toute université proche-orientale ou européenne. Soutenue par l’Agence Universitaire de la Francophonie, le LabexMed (Université d’Aix-Marseille – Maison méditerranéenne des sciences de l’homme) et le projet européen WAFAW (When Authoritarianism Fails in the Arab World), elle est organisée en collaboration entre l’Ifpo et l’Université Saint-Joseph (Beyrouth), l’Institut de recherche sur le monde arable et musulman (IREMAM, Aix-en-Provence), le CHERPA (Croyance, Histoire, Espace, Régulation Politique et Administrative - Sciences Po Aix-en-Provence) et le Centre d’études et de documentation économiques, juridiques et sociales (CEDEJ - Le Caire).

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

LogoIfpo2011_cDu 7 au 11 juillet 2014 à Beyrouth

Projet soutenu par l’Agence Universitaire de la Francophonie, le LabexMed et le projet européen WAFAW et organisé en collaboration entre l’ IFPO et l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, l’ IREMAM, le CHERPA et le CEDEJ.

Les candidatures sont à déposer avant le 28 avril 2014.

Adressées à  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. et  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , elles comprendront :
  •  un CV
  •  un projet de participation de 6 000 signes environ, rédigé en français ou en anglais, indiquant comment les candidats questionnent dans leurs travaux leurs rapports à des sources.
Les frais de transport et de séjour seront pris en charge par les organisateurs.
Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

Almost two years after the January 25th revolution, Cairo lives a paradoxical moment. Cairo is the main stage of the protests, whereby the political and social changes underway in Egypt find their repercussions on the urban scale. Between 2011 and 2012, the city experienced a material and institutional blockage that opposed its urban management to its daily practices. Today the metropolis finds a renewed attention from a number of actors that are mainly involved in 'civil society'. These actors aspire to 'revolutionise' urbanism.

The general popular enthusiasm created by the fall of Mubarak has rapidly made way for a collective feeling of disillusion. Process of transfer of power started with the transfer of power from the army to a civil regime and became effective through the election of Mohammed Morsi in June 2012. Cairo bears many marks of this transition period that are still very relevant six months after the presidential election.

Article publié dans la catégorie : Actualité du Cedej

Case Studies from Egypt, Syria, Jordan, Lebanon, and Turkey

Edited by Myriam Ababsa, Baudouin Dupret, Eric Denis

The American University in Cairo Press, october 2012, 352 p.

ISBN 9789774165405

When governments fail them, how citizens organize and build their own communities.

Irregular or illegal housing constitutes the ordinary condition of popular urban housing in the Middle East. Considering the conditions of daily practices related to land and tenure mobilization and of housing, neighborhood shaping, transactions, and conflict resolution, this book offers a new reading of government action in the cities of Amman, Beirut, Damascus, Istanbul, and Cairo, focusing on the participation of ordinary citizens and their interactions with state apparatus specifically located within the urban space.

Article publié dans la catégorie : Actualité du Centre Jacques Berque - Rabat

Photo 1 : Murs fermant l’accès à la place Tahrîr. Cliché R. Stadnicki, 2012.Près de deux ans après la révolution du 25 janvier, Le Caire, principal théâtre des protestations, vit un moment paradoxal qui peut être compris comme une répercussion à l'échelle urbaine des changements politiques et sociaux en cours en Égypte. Alors que l'agglomération a connu, en 2011 et 2012, une série de blocages matériels et institutionnels contrariant sa gestion et sa pratique au quotidien, elle fait aujourd'hui l'objet d'un regain d'attention de la part d'un certain nombre d'acteurs, principalement issus de la « société civile », et qui aspirent à « révolutionner » l'urbanisme.

L'enthousiasme populaire général provoqué par la chute du régime de Moubarak a rapidement fait place à un sentiment collectif de désillusion et de harassement, né des heurts du transfert du pouvoir de l'armée à un régime civil, effectif en juin 2012 seulement, après l'élection de Mohamed Morsi à la présidence de la république. La ville du Caire porte de nombreux stigmates de cette période de transition, encore très prégnants six mois après l'élection présidentielle.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 5