Accueil Présentation Axes de recherche Afficher les articles par mots-clés: Islam

ifra nigeriaThe notion that religious violence in Nigeria is always characterised by conflicts between religions (Muslims versus Christians) is too simplistic. This study shows that between June 2006 and May 2014 the frequency of violent death incidents involving Islamic groups against Islamic groups is 60; a figure higher than 57, which is the frequency of violent death incidents involving Islamic groups against Christian groups or Churches within the same period.

argaiv1972

 

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifra - Nigeria

appelFort de l’intérêt suscité par la table-ronde intitulée Fragrance et pestilence : histoire et anthropologie des odeurs en terre d’Islam à l’époque médiévale, organisée le 14 décembre 2012 à Beyrouth par l’Institut Français du Proche-Orient, le Bulletin d’études orientales consacre à ce sujet un dossier thématique.

Quoique l’Orient soit traditionnellement considéré comme un monde de senteurs parfumées et épicées, la question du rapport des musulmans aux parfums et aux odeurs n’a à ce jour que peu intéressé les chercheurs. Bien qu’ayant à leur disposition des sources nombreuses et variées, tant matérielles, recueillies à l’occasion de fouilles archéologiques, que textuelles (chroniques, récits géographiques, traités de médecine, œuvres littéraires, etc.), historiens et archéologues se sont le plus souvent contentés de quelques considérations générales, n’évoquant parfums, encens et onguents et n’en soulignant la diversité et la qualité, ainsi que le coût faramineux et les origines lointaines que pour illustrer le raffinement de la société arabo-musulmane médiévale ou son rôle dans les échanges commerciaux.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

Histoire et anthropologie des odeurs en islam médiévalFort de l’intérêt suscité par la table-ronde intitulée Fragrance et pestilence : histoire et anthropologie des odeurs en terre d’Islam à l’époque médiévale, organisée le 14 décembre 2012 à Beyrouth par l’Institut Français du Proche-Orient, le Bulletin d’études orientales consacre à ce sujet un dossier thématique.

Quoique l’Orient soit traditionnellement considéré comme un monde de senteurs parfumées et épicées, la question du rapport des musulmans aux parfums et aux odeurs n’a à ce jour que peu intéressé les chercheurs. Bien qu’ayant à leur disposition des sources nombreuses et variées, tant matérielles, recueillies à l’occasion de fouilles archéologiques, que textuelles (chroniques, récits géographiques, traités de médecine, œuvres littéraires, etc.), historiens et archéologues se sont le plus souvent contentés de quelques considérations générales, n’évoquant parfums, encens et onguents et n’en soulignant la diversité et la qualité, ainsi que le coût faramineux et les origines lointaines que pour illustrer le raffinement de la société arabo-musulmane médiévale ou son rôle dans les échanges commerciaux.

Date limite de soumission : 15 octobre 2014

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

culture et éducationMalaké Abiad, Culture et éducation arabo-islamique au ŠĀM pendant les trois premiers siècles de l'Islam. D'après « Tārīẖ Madīnat Dimašq » d'Ibn 'Asākir (499/1105 - 571/1176), Presses de l' IFPO, Damas, 374 p., publié initialement en 1981 et mis en ligne sur OpenEdition books le 25 juin 2014.

Riches en informations diverses et variées, les ouvrages biographiques constituent une partie importante de l’historiographie arabo-musulmane. L’un d’entre eux, Histoire de la Ville de Damas d’Ibn ‘Asākir, auteur du VIe/XIIe siècle, constitue une source précieuse pour tenter de comprendre comment se sont formées les bases de la culture et de l’éducation arabo-islamiques pendant les trois premiers siècles de l’Islam au Bilād al-Šām.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

ibn aqilGeorge Makdissi, Ibn 'Aqīl et la résurgence de l'Islam traditionaliste au XIe siècle (Ve siècle de l'hégire), Presses de l' IFPO, Damas, 606 p., initialement publié en 1963 et mis en ligne sur revues.org le 20 juin 2014

Théologien et jurisconsulte ḥanbalite, Ibn 'Aqīl a vécu à Bagdad au Ve/XIe siècle. Marquée par le triomphe des salǧūqides sur les buwaihides, les travaux d'al-Ġazzālī et l'essor du mouvement universitaire, cette période est celle de la restauration du sunnisme au détriment du šī'isme. Réaffirmant l'origine divine du droit et prônant un retour aux sources religieuses premières que sont le Coran et la sunna, l'école ḥanbalite, qui s'organise et se développe à cette époque, s'impose comme une des incarnations les plus rigoristes de cette tendance traditionaliste dont Ibn 'Aqīl fut une des figures éminentes.
Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

Pèlerins musulmans internationaux en visite dans le cimetière al-Raḥma, attenant à la mosquée al-Aqsa. Photo E. GrugeonL’école doctorale organisée par l’IISMM, NISIS (Netherlands InterUniversity School for Islamic Studies) et la Casa de Vélasquez, sur le thème, « L’Islam en ses langues : exigences du sacré, nécessités du profane » (http://iismm.ehess.fr/index.php?1371) s’est interrogée sur l’articulation entre communauté religieuse et communauté linguistique. Dans ce cadre, j’ai présenté une étude de cas et appliqué ce questionnement au troisième lieu saint de l’islam, pour analyser la façon dont se construit la Umma (communauté des croyants) dans le contexte contemporain de Jérusalem.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

Meeting du parti Ennahdha, Cité Ezouhour, Sousse. Octobre 2011.« Il y a entre islamisme et nationalisme un curieux effet de miroir », Olivier ROY.

Cette recherche vise à comprendre les partis politiques qui se réclament de l’idéologie islamiste au moment où ils ont été appelés à prendre le pouvoir dans plusieurs pays du monde arabe. La victoire d’Ennahdha lors des élections de l’Assemblée Nationale Constituante en a fait un acteur majeur et incontestable de la vie politique tunisienne. Cependant, lorsqu’il est fait référence au mouvement ou au parti de la « Renaissance », un angle mort persiste dans l’analyse : celui de son histoire politique avant la Révolution de 2011. L’étude rétrospective vise donc à mieux comprendre la formation idéologique du parti, étape essentielle dans l’analyse de la transition démocratique actuelle.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Irmc - Tunis

cjbLe projet ERC « Islamic Law Materialized » (ILM) lance un appel à contribution pour un colloque sur le thème "Repenser le droit musulman classique. Le fiqh est-il applicable en tant que droit ?". Le colloque aura lieu au Centre Jacques Berque ( CJB), Rabat, Maroc du 13 au 15 novembre 2013.

Jusqu’au milieu du siècle dernier, on croyait le caractère théorique du droit musulman fermement établi grâce aux travaux de Joseph Schacht et de Noël Coulson notamment. Au cours des trente dernières années cependant, des recherches novatrices ont remis en question l’idée de l’immuabilité de la déontologie juridico-religieuse. Ces études ont en effet permis de reconsidérer la pratique du droit musulman sans détruire la vision sous-jacente de la dichotomie théorie/pratique qui définit ce droit. De nos jours où la « sacralité » du droit musulman acquiert une importance politique majeure, il nous apparaît indispensable de repenser le droit musulman classique.

Date limite d'envoi des contributions : 1er mai 2013

Article publié dans la catégorie : Actualité du Centre Jacques Berque - Rabat
 Les établissements des élites omeyyades en Palmyrène et au Proche-Orient ©Ifpo

Denis Genequand

Beyrouth, Presses de l’ IFPO, 2012, 462 p.

Bibliothèque archéologique et historique (BAH 200)

ISBN 978-2-35159-380-6

Au début de l’époque islamique, sous la dynastie des Omeyyades, le Proche-Orient (Bilād al-Shām) a vu la construction de nombreux établissements aristocratiques appartenant aux nouvelles élites musulmanes. Souvent appelés « châteaux du désert », car majoritairement situés dans les régions steppiques du Proche-Orient, ces établissements sont organisés autour d’un palais ou d’une résidence et comprennent de nombreuses autres composantes, telles que bain, mosquée ou diverses infrastructures agricoles. Depuis près d’un siècle, leur rôle a soulevé de vifs débats parmi les chercheurs travaillant sur les débuts de l’islam.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

Recueillement devant le siège du Watad, Gabès, 7 février 2013. © Stéphanie PouesselLes évènements politiques qui agitent la Tunisie depuis l'assassinat de Choukri Belaïd le 6 février 2013 mettent à jour des tensions internes au pays mais actualisent également, et ce sera là l'objet de ce billet, des stéréotypes liés à l'« islamisme » voire à l'islam, et ce, jusqu'à la rive Nord de la Méditerranée. Les défis des transitions démocratiques initiées par des gouvernements à majorité islamiste, qui sont d'abord nationaux, s'inscrivent par ailleurs dans un contexte international de lutte et plus encore de guerre contre certaines tendances de l'« islamisme ». Pourtant, il n'est pas un islamisme. En Tunisie, le parti islamiste au pouvoir a séduit un électorat diversifié et le portrait de l'un de ses votants présenté ci-dessous voudrait proposer un tableau plus nuancé des expressions que recouvre le vote pour le parti Ennahdha.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Irmc - Tunis
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 8