Accueil Présentation Axes de recherche Afficher les articles par mots-clés: OVIPOT
Depuis la chute de Mohamed Morsi en 2013, les relations entre l'Égypte et la Turquie se sont détériorées de façon spectaculaire. Hormis quelques signes d'apaisement passagers observés à la fin de 2014, les rapports entre ces deux pays, qui avaient pris pourtant une dimension politique et économique très importante, au cours des années précédentes, ont aujourd'hui sombré dans une véritable confrontation ouverte.

Comment expliquer une telle dégradation ? Quels sont les événements marquants qui ont jalonné ce changement brutal et quels sont les reproches mutuels qui sont avancés officiellement ? Comment comprendre la position turque dans cette crise ? Ces deux grands pays du Moyen-Orient peuvent-ils espérer normaliser leurs relations à court ou moyen termes?

argaiv1563

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul
Comme toutes les formations politiques, l'AKP a connu des dissensions internes ponctuelles. Mais cette fois-ci, le conflit qui agite le parti au pouvoir paraît être une affaire d'autant plus sérieuse qu'elle se trouve à la croisée de plusieurs enjeux de taille : le devenir de l'interminable projet de règlement de la question kurde, les relations entre le président de la République et le gouvernement, la préparation des prochaines élections législatives.

Le bon début trompeur de la relance du «processus de paix»

Tout semblait pourtant bien parti depuis le 28 février dernier, date à laquelle, le gouvernement et le parti querelle kurde AKP2kurde parlementaire HDP avaient émis une déclaration conjointe, annonçant un règlement de la question kurde (cf. notre édition du 2 mars 2015) sur la base d'une dizaine de points d'accord, ratifiés par Abdullah Öcalan.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

A l’automne dernier, au plus fort de la bataille de Kobanê, la Turquie a refusé de participer aux frappes de la coalition menée par les Etats-Unis contre l’Etat islamique (cf. notre édition du 6 octobre 2014) . Au cours du dernier week-end, Ankara s’est félicité de la prise de la ville d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie, par les opposants au régime de Bachar menés par Jabhat al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaeda. Au même moment, la Turquie annonce bruyamment sa participation à la coalition « Tempête de fermeté » menée par l’Arabie saoudite contre les rebelles zaïdites (chiites) houthis qui, après s’être emparé de Sanaa, s’approchaient d’Aden. Familier des déclarations péremptoires depuis toujours, mais plus encore depuis son élection à la présidence de la République, Regep Tayyip Erdoğan a donc prononcé quelques phrases martiales pour annoncer et la participation de la Turquie à l’opération saoudienne contre les houthis, et l’envoi de conseillers militaires à Doha.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

 

Le mouvement de défense des droits de l'homme en Turquie connait des évolutions importantes depuis les années 2000. De plus en plus de place est donnée à l'intégration de l'expérience internationale en la matière pour avancer sur des questions propres à la Turquie. Cette tendance est particulièrement visible au sein des organisations récentes, qui ont bénéficié d'un climat plus ouvert que les acteurs historiques, formés dans les années 1980 et 1990. Hakikat Adalet Hafıza Merkezi, le Centre pour la Vérité, la Justice et la Mémoire, travaille depuis 2011 à la promotion de la justice transitionnelle, un ensemble de pratiques et de méthodes qui s'est popularisé au cours des dernières décennies dans le monde, mais qui n'a encore qu'un faible écho en Turquie. Cet article a été réalisé à partir de recherches menées d'octobre à décembre 2014 dans le cadre d'un stage de recherche à l'IFEA. Elles entrent dans le cadre d'une réflexion sur le développement du champ international de la justice transitionnelle et sur les pratiques au sein du mouvement de défense des droits de l'homme en Turquie.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul
Est-ce une coïncidence? Depuis le 14 décembre 2014, jour même du début de la vague d'arrestations visant la presse de la Cemaat de Fethullah Gülen ou proche de la Cemaat, le paysage agité de la presse quotidienne turque connaît un nouveau titre, Vahdet. Ce mot d'origine arabe – qui signifie union ou unité – et le sous-titre ou la devise qui figure en frontispice « La nostalgie du Peuple » (Milletin Özlemi) permettent presque à eux seuls assez aisément de situer l'entreprise. La rhétorique est celle de la tradition démocrate conservatrice dont se réclame l'AKP, le Milletin Özlemi renvoyant assez clairement à l'épisode Adnan Menderes (le Premier ministre pendu en 1961). Et le projet est celui de l'unité nationale et de la fraternité de religion, dans un contexte de déchirements au sein du camp religieux-conservateur. Paradoxe de cet appel à l'unité dans une ambiance aussi délétère de suspicion et dénonciation.

Les figures politiques qui se sont penchées sur les fonts baptismaux de Vahdet les trois premiers jours de son existence donnent des indices clairs sur les liens congénitaux du quotidien avec le pouvoir actuel : rien moins que le Premier ministre et un Premier ministre adjoint ; sachant que par ailleurs l'ancien1 Président de la République a récemment rencontré la « tête spirituelle » de Vahdet, Ahmet Mahmud Ünlü (dit « Ahmet Hoca » (né en 1967)).

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul
L'étude de l'émergence d'un champ d'études arabes et moyen-orientales en Turquie a mis en évidence son éparpillement entre plusieurs secteurs d'activité (universitaire, médiatique, politique, économique) ainsi que son hétérogénéité en termes d'acteurs (centre de recherche universitaires publics et privés, think-tanks pro-gouvernement, instituts de « réflexion stratégique » indépendants, experts individuels multipositionnés etc.). Dans cette dispersion des acteurs, le lien avec l'université comme transmetteur et producteur de savoir, de diplôme et de légitimité se combine avec des logiques de captations de ressources (financement public de la recherche ; prestige procuré par le contrôle de telle ou telle ressource immatérielle) pour esquisser les frontières de ce qui semble bien être un champ professionnel nouveau.
Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

« Une plume de terre et de violence » titre Marc Semo dans Libération ce 1er mars après le décès hier, à 92 ans, de Yachar Kemal... Journaliste et romancier de réputation internationale, infatigable militant politique de gauche, Kemal Sadik Gökçeli (Kemal Sağdık Göğceli) est né en même temps que la République de Turquie, en octobre 1923, près d'Osmaniye, un village à majorité turkmène de Cilicie (sud-est méditerranéen, dans les monts Taurus).

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français d'études andines

Si l’année 2013 avait largement révélé les déboires des fleurons de la nouvelle politique étrangère turque, notamment ceux de la fameuse komşularlar sıfır sorun politikası (politique du zéro problème avec nos voisins), l’année 2014 aura montré que cet échec était plus grave que ce que l’on avait pu prévoir. Au cours de l’année écoulée, la guerre civile syrienne a eu des effets encore plus dévastateurs, pour la Turquie, que ceux des deux années précédentes. Elle s’est accompagnée d’une déstabilisation inattendue de l’Irak, les deux crises se confortant pour complexifier la question kurde et rendre plus incertains les efforts engagés par Ankara pour essayer de mettre un terme à la guérilla du PKK qui sévit depuis 1984 dans les départements du sud-est du pays.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

Question kurdeLa publication, le 28 février dernier, par le quotidien Milliyet d’extraits de l’entretien qu’a eu, avec Abdullah Öcalan, la délégation des 3 députés kurdes du BDP, le 23 février, a relancé les supputations sur les risques d’un sabotage du processus en cours pour tenter de résoudre la question kurde en Turquie.

Depuis le mois de décembre 2012, le gouvernement par l’intermédiaire de ses services de renseignement (le MİT), mène des pourparlers avec le leader du PKK qui purge une peine de prison à vie sur l’île d’İmralı, au large d’Istanbul. Ce processus baptisé «processus d’İmralı» a commencé à gagner en crédibilité, lorsque deux députés kurdes (Ahmet Türk et Aysel Tuğluk) se sont rendus, le 3 janvier, sur l’île avec l’accord du gouvernement, pour s’entretenir avec Abdullah Öcalan (cf. notre édition du 7 janvier 2013). Par la suite, en dépit de l’assassinat de 3 militantes du PKK à Paris, le 9 janvier (cf. notre édition du 15 janvier 2013), la volonté des principaux protagonistes impliqués dans la conduite du processus n’a pas faibli, débouchant le 23 février, sur l’envoi à İmralı d’une nouvelle délégation parlementaire kurde, composée de Pervin Buldan, Altan Tan et Sırrı Süreyya Önder, 3 députés du BDP.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

İbrahim KaboğluConstitutionnaliste réputé, Ibrahim Kaboğlu est professeur à la Faculté de droit de l’Université de Marmara, à Istanbul. Avocat au barreau d’Istanbul,  ancien président du Conseil consultatif des droits de l’homme,  il est aussi, depuis des années, une figure de la société civile turque, théoricien et  praticien des droits de l’homme et de la citoyenneté, dans les champs des libertés d’association et d’expression , du droit à l’environnement et des droits sociaux. A l’occasion de son séjour à l’IEP de Grenoble comme professeur-invité, nous l’avons interrogé sur l’état d’avancement du projet de nouvelle constitution (dit antérieurement de « constitution civile » pour rappeler que l’actuel constitution turque, bien qu’amendée 17 fois, a été élaborée dans le sillage du coup d’Etat de 1980)  qui vise soit à amender profondément la constitution de 1982 (très sécuritaire car rédigée juste après le coup d’Etat militaire du 12 septembre 1980), soit à rédiger un texte constitutionnel entièrement nouveau.

 

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 10