Accueil Présentation Axes de recherche Afficher les articles par mots-clés: archéologie

roland besenvalRoland Besenval, responsable français de la mission archéologique franco-italienne au Sultanat d’Oman (secteur de Sur-Qureyat), directeur de la Délégation Archéologique Française en Afghanistan ( DAFA) de 2002 à 2009 et directeur de recherches au CNRS jusqu’en 2012, s’est éteint prématurément à l’âge de 66 ans le 29 septembre 2014 à Sarazm au Tadjikistan.

argaiv1972

Diplômé en 1972 de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) en Persan et en histoire et cultures des mondes islamique et iranien,  il avait suivi un cursus d’histoire de l’art et archéologie à l’Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Formé à l’archéologie orientale par le Prof. J. Deshayes et initié à l’école théorique de J.-C. Gardin, Roland Besenval rejoignit, entre 1972 et 1974, les travaux de fouilles conduits par P. Bernard sur le site hellénistique d’Aï Khanoum en Afghanistan et fut membre, de 1973 à 1980, de la mission archéologique dirigée par J. Deshayes à Tureng Tepe (Iran). Après sa Licence, il participa à deux campagnes de fouilles sur le site de Shabwa (Yémen du sud) sous la direction de J. Pirenne (1976-1977) et aux prospections de mines anciennes conduites par T. Berthoud en Iran, en Afghanistan et au Sultanat d’Oman (1976-1978). S’intéressant plus particulièrement aux savoir-faire et artisanats des sociétés anciennes, thème qu’il enseigna dans le cadre d’une charge de cours à l’Université de Paris 1 entre 1974 et 1981, il soutint, en 1981, une thèse sur la technologie de la voûte en Orient ancien (publiée en 1984 aux éditions ERC). Sa passion pour la découverte des cultures de l’Asie le conduisit, après la thèse, à accepter un poste de pensionnaire scientifique à l’Institut Français d’Archéologie du Proche-Orient (IFAPO) de Beyrouth (Liban) en 1981-1982, transféré à New Delhi, en 1983, à la mission archéologique franco-indienne (MAFI) (Dir. : H.-P. Francfort). Il participa également, entre 1980 et 1982, aux fouilles du site de Hili (Émirats Arabes Unis) sous la direction de S. Cleuziou.

Logo CRFJ 2011 grandLe Centre de Recherche Français à Jérusalem lance un appel à candidatures pour des aides à la mobilité pour doctorants et post-doctorants (AMI) dans les domaines suivants :

Archéologie du Levant sud : une perspective méditerranéenne (de la préhistoire à l’époque médiévale)

Les traditions : histoire, religions, savoirs (sciences religieuses, philosophie, histoire, linguistique)

Israéliens et Palestiniens : sociétés et cultures contemporaines (sciences politiques, histoire, anthropologie, sociologie, littérature, musique, théâtre, cinéma).

Jérusalem : enquête urbaine (géographie, urbanisme, architecture).

Article publié dans la catégorie : Actualité du Centre de recherche français de Jérusalem

wp2L’ IFEAC a le plaisir de vous annoncer la mise en ligne du Working paper n°2, qui est le résultat des recherches réalisées cette année par Zhen Wen, boursier de l’IFEAC. CeWorking paper traite de la question des relations culturelles entre l’Asie centrale occidentale (Bactriane et steppes du Kazakhstan) et orientale (Xinjiang et steppes de Chine du Nord) à l’âge du Bronze (IIIe-IIe millénaire av. J.-C.).
Le texte en français est téléchargeable ici.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifeac - Tachkent

MégalithismeMégalithisme dans le Chercher en Éthiopie, par Roger Jousseaume, Annales d’Éthiopie, hors série n° 4, de Boccard, CFEE, 2014, 206 p.

Dans cette nouvelle édition, revue et augmentée du Mégalithisme en Éthiopie. Monuments funéraires protohistoriques du Harar (Museum d’histoire naturelle, 1974), Roger Joussaume étudie les monuments mégalithiques des montagnes du Chercher en Éthiopie. Bien qu’extrêmement répandus, ces derniers restent assez méconnus. Il en existe deux types, que l’auteur étudie sur la base de missions archéologiques menées au début des années 1970 : les cistes dolméniques ou daga kofiya, datées du IIe millénaire avant J.-C., et que certains rapprochent de monuments érigés à la même époque au Yémen ; les tumulus ou daga tuli, qui ont été construits entre le VIIe et le XIIe siècle et semblent proches des tumulus propres à la culture Shay. S’y ajoutent des hypogées et des tombes en puits, très répandus dans les diverses cultures éthiopiennes, et des sites muraillés situés sur les hauteurs du Chercher qui n’ont quasi jamais donné lieu à des recherches spécifiques.

Article publié dans la catégorie : Actualité du Cfee - Addis Abeba

lee bergerThe discovery of the Malapa fossil site in South Africa constitutes one of the main events of the last decade in palaeoanthropology. The bone remains of two individuals belonging to a species of hominin unknown to date were found there, in a state of preservation never seen before for fossils of that age (close to two million years). A detailed study of the different geological, biological and chemical processes contributing to the fossilisation of these remains makes it possible to understand better how the two skeletons were kept in this remarkable condition. The main results of the study are presented here.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français d'Afrique du Sud

archéolEn 2011, M. Gelin (CNRS- IFPO) et Sh. Shehab (Département koweïtien des Antiquités et des Musées, National Council for Culture, Arts and Letters DAMK-NCCAL),  créent la Mission Archéologique Franco-Koweïtienne de Faïlaka (MAFKF). Depuis, quatre carnets ont été publiés : « De retour de mission… Faïlaka au Koweït, 12 et 3 » et « Al-Qusūr (Koweït), état des recherches de la mission archéologique franco-kowétienne de Faïlaka (2011-2013) ». Alors que les travaux scientifiques des fouilles archéologiques ont  été diffusés par ailleurs, nos efforts mis en œuvre pour la préservation de la forteresse n’avaient pas encore été spécifiquement présentés. Alors qu’une nouvelle ère s’ouvre pour la protection et la mise en valeur du patrimoine historique, archéologique et naturel de l’île, il nous a paru important d’exposer les problématiques globales liées à la conservation et la présentation de cette place forte, ainsi que nos réalisations en matière de préservation, activité intrinsèque à notre mission.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

lesediPeople are usually curious and fascinated when it comes to prehistoric archaeology. Through meticulous and well-thought-out fieldwork, archaeologists unearth cultural and biological archives that are sometimes buried for hundreds of thousands of years, endeavouring to interpret them in order to protect a heritage, recover a memory and, in the end, understand the adaptations and mechanisms observed in human societies.

The objective of prehistory is basically to study human societies before writing. The main phase of our 16-year survey revealed a peculiar economy relying on hunting and gathering. While the period surveyed seems rather distant if not foreign, we must remember that hunter-gatherers were still dominating the Cape plains only a few centuries ago. Today, populations of hunter-gatherers are still found living in the Kalahari, although their confinement to specific are as goes against their very subsistence logic.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français d'Afrique du Sud

ifasDans le cadre de sa programmation scientifique, l’Institut français d’Afrique du Sud (UMIFRE 25, USR 3336) finance un certain nombre de projets de recherche en sciences humaines et sociales sur l’Afrique australe. Toutes les demandes de financement de la part des unités de recherche, chercheurs et étudiants pour des travaux de recherche, terrains, événements scientifiques ou des publications pour l’année 2014 doivent impérativement nous parvenir avant le 12 décembre 2014.

Aucune condition de nationalité ne s’applique mais l’existence ou la perspective d’un partenariat durable entre la France et l’Afrique australe est essentielle.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français d'Afrique du Sud

LogoIfpo2011_cRecrutement d'un chercheur MAE (poste à l' IFPO Territoires palestiniens)

Chercheur en archéologie et histoire de l’Antiquité
Prise de poste : 1er septembre 2015
Date limite de candidature : 15/11/2014
Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

daskyleionAu mois d’août 2014, un projet en collaboration a été initié entre Sébastien Gondet (archéologue – géophysicien, membre des missions irano-française et irano-italienne d’étude de Pasargades et Persépolis en Iran) et l’équipe turque de fouille du site de Hisartepe/Daskyleion dirigée par le Pr. Kaan İren (Université de Muğla). En parallèle de l’aide logistique sur place assurée par la mission turque, ce projet a reçu le soutien financier de l’Institut Français d’Études Anatoliennes (IFEA) par l’intermédiaire d’une bourse courte durée ainsi que de l’ UMR 5133 Archéorient (CNRS, Lyon 2) qui a mis à disposition du matériel de prospection géophysique et accordé des crédits de recherche pour mener à bien une première mission sur place. Le site archéologique de Daskyleion se situe au nord de la péninsule anatolienne, dans la province de Balıkesir et à une trentaine de kilomètres au sud de la ville portuaire de Bandırma. Il s’étend sur la rive sud du lac Manyas connu pour abriter une vaste réserve ornithologique.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 13