Accueil Présentation Axes de recherche Afficher les articles par mots-clés: hypotheses.org
La feuille de route politique et économique du gouvernement AKP intitulée « Vision 2023 », en référence au futur centenaire de la République turque, se traduit pour le secteur énergétique par une inflation discursive. Ce secteur est d’autant plus stratégique que les perspectives de croissance économique présentées par ailleurs au travers de cette Vision 2023 requièrent de facto une consommation de plus en plus importante d’énergie. Il est attendu en effet que la demande énergétique du pays – qui enregistre déjà le second plus haut taux de consommation énergétique derrière la Chine – double dans la décennie à venir, soit une croissance annuelle prévue entre 6 et 9%. De ce contexte résulte une actualité énergétique très riche dont la présente note sélectionne quelques enjeux.
Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

Mères du samediLa protestation des « Mères du Samedi », organisée par les défenseurs des droits de l’Homme et les familles de personnes disparues en détention est un exemple de désobéissance civile de long terme en Turquie. Ces protestations ont commencé le 27 mai 1995, et ont duré jusqu’en 1999. Elles se sont ensuite essoufflées, notamment en raison de l’état de santé des mères âgées des dispares, les participantes ayant fait l’objet de violences policières, en particulier au gaz lacrymogène. Si ces manifestations ont recommencé en 2010, c’est en grande partie car les corps de disparus ont été retrouvés pendant les excavations dans le cadre des opérations Ergenekon dans le sud-est de la Turquie. Les protestataires se réunissent tous les samedis avec un œillet rouge en brandissant les photos de personnes disparues pour demander justice.

argaiv1752

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

Façade principaleLa villa zehrfussienne de Bourguiba (1954-1956) - Aléas de la recherche : en quête d’une “maison qui n’existe pas”

Il y a quelques années, en travaillant sur l’œuvre architecturale réalisée en Tunisie par Bernard Zehrfuss et ses collaborateurs dans le cadre de la Reconstruction du pays (1943-1947), j’ai consulté, par hasard, dans les archives de l’Institut français d’architecture à Paris, un dessin de façade pour une “villa Bourguiba”, daté du 27 janvier 1954. Cet avant-projet m’intrigua. Où avait été projetée cette maison ? Était-elle destinée à Habib Bourguiba, dissident et par ailleurs ami de Zehrfuss ? À cette époque, ma seule certitude était qu’elle était restée à l’état de projet, comme le mentionnait l’inventaire des œuvres de Zehrfuss réalisé par l’IFA. Les spécialistes de l’architecture tunisienne contemporaine que j’interrogeais ne savaient rien, eux non plus, sur ce projet -on me répéta alors que “cette maison n’existe pas”.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Irmc - Tunis

Istanbul 1er maiIstanbul a renoué aujourd’hui avec une époque que l’on croyait révolue : celle de la paranoïa sécuritaire qui a marqué les tentatives de célébration du premier mai, sur la place Taksim, entre 1977 et 2010.

Depuis plusieurs jours, une polémique enflait dans la presse turque, suite à l’interdiction par le gouverneur d’Istanbul, avec l’aval du gouvernement, de la traditionnelle manifestation de la fête du travail à Taksim, en raison de travaux visant actuellement à rendre piétonnière cette place centrale, qui se trouve sur la rive gauche de la Corne d’Or, dans la partie européenne de l’ancienne capitale ottomane. De nombreuses voix s’étaient élevées pour dénoncer, au mieux la maladresse de cette interdiction, au pire son caractère insidieux, le gouvernement étant suspecté de vouloir éviter la tenue d’un événement qu’il aurait perçu, à tort ou à raison, comme politiquement hostile.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

question kurdeEt si finalement le processus de paix marchait ? C’est bien la question que l’on doit se poser après les derniers développements de l’initiative engagée, depuis la fin de l’année 2012, pour essayer de régler la question kurde, qui depuis 1984 a fait plus de 40 000 victimes et provoqué le déplacement de près de 2 millions de personnes.

Le 25 avril dernier, lors d’une conférence de presse, tenue dans l’une de ses bases arrière en Irak du nord, le commandant militaire du PKK, Murat Karayılan, a annoncé que le retrait des forces de son organisation, du territoire turc, commencerait le 8 mai prochain, en précisant que l’opération devrait être achevée «dans les plus brefs délais».

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

Avortement, mai, un tournant ?En Turquie, le mois de mai semble jouer un rôle spécial pour la question de l’avortement. C’était le 24 mai 1983 que la loi n°2827 légalisant l’avortement jusqu’à la 10e semaine de grossesse a été approuvée par le Conseil national de la sécurité, condition nécessaire pour pouvoir être publiée dans le Journal officiel. Le 25 mai 2012, le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a remis en cause la pratique de l’avortement lors de la conférence régionale sur la population et développement organisée par l’ONU à Istanbul. Il a d’abord assimilé l’avortement au meurtre ; le lendemain, il le comparait à l’incident d’Uludere – lors duquel 34 personnes sont décédées, victimes d’un bombardement par erreur de l’armée turque). Après une réaction vigoureuse de la part de l’opinion, les travaux pour la modification de la loi se font désormais au sein du Ministère de la santé, loin de la portée du public. Le 24 mai prochain, on va « fêter » le 30e anniversaire de la loi de 1983. Le gouvernement va-t-il profiter de cette occasion pour expliciter son projet ?

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

LuminairesDans le champ des études historiques, les lampes demeurent des objets  relativement secondaires, en dépit des nombreuses sources – textuelles, archéologiques et iconographiques – aujourd’hui disponibles. Elles ne sont jamais abordées pour elles-mêmes, en tant qu’objets véhiculant des informations d’ordre historique, mais toujours comme des supports ornementaux ou des indicateurs chronologiques. Ainsi, tandis que les historiens de l’art appréhendent généralement les luminaires – principalement en verre et en métal – comme des objets d’art, la plupart des archéologues considèrent les lampes – en particulier en céramique – comme des éléments de datation de leurs unités stratigraphiques. Quoique précieuses, les approches stylistiques et typo-chronologiques demeurent insuffisantes pour apprécier à sa juste valeur le rôle du luminaire, et doivent être complétées par une étude tridimensionnelle du mobilier luminaire. En effet, l’historien et l’archéologue gagneraient à aborder la question des luminaires sous les angles à la fois technique, fonctionnel, et symbolique. Afin d’illustrer cette perspective de recherche, je présenterai ici quelques questionnements autour du thème des lampes dans les mosquées médiévales et proches-orientales – ces lieux de culte constituant un point d’entrée privilégié pour l’étude de la fonctionnalité des luminaires, en général, et des lampes en particulier.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

Carte récapitulative des différentes excursions urbaines organisées par l’OUI entre 2000 et 2013. Pour chaque année les visites sont classées par couleur, et il est également possible de cliquer sur les lieux indiqués pour avoir plus d’informations sur la visite correspondante. Cette carte et les informations attenantes sont en cours d’élaboration.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

Musée Trotski à BüyükadaLa municipalité d’Istanbul envisage de transformer en musée la maison où a séjourné Léon Trotski entre 1929 et 1933. Après son expulsion d’URSS par Staline, le leader bolchévique russe, séjourna pendant 4 ans à Büyükada, la principale île des Princes, au large d’Istanbul, sur la mer de Marmara. Résidant dans le kiosque d’Izzet Paşa, l’ex-chef de l’armée Rouge aurait rédigé alors l’essentiel de l’une de ses œuvres majeures «Histoire de la Révolution russe». À la fin des années 1980, j’avais pu rencontrer certains des anciens voisins du dirigeant soviétique déchu, qui se souvenaient l’avoir vu pêcher ou se promener alentour.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

Un autre IranUn autre Iran

Par Christian Bromberger

Armand Colin, 2013, 256p.

ISBN 9782200286460

À lire le livre de Christian Bromberger sur la province iranienne du Gilân – terre humide et verdoyante dont les habitants sont les « têtes de Turcs » des Iraniens –  quiconque connaît la Turquie ne peut s’empêcher d’y reconnaître une singulière parenté avec la « région de la Mer noire » (Karadeniz, désignation commune des montagnes pontiques), comme si « ceux de la Mer noire », les Karadenizli, trouvaient avec les Gilâni une sorte de cousin oriental sur l’autre versant du Caucase. Les similitudes sont étonnantes, à la fois dans la physionomie de ces régions et dans leur relation avec leur pays respectif.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 32