Accueil Présentation Axes de recherche Afficher les articles par mots-clés: hypotheses.org

justiceSortant tout juste de l’engouement des dernières élections législatives, rythmées par les battements du cœur du Parlement, la Tunisie vit une fois de plus une année charnière dans sa politique de transition. Ce nouvel évènement n’est pas sans rappeler que trois années auparavant les citoyens tunisiens allaient aussi à la même époque prendre une décision qui allait changer le cours de l’histoire politique de la Tunisie. Tel un écho au 23 Octobre 2011, cette date symbolique est devenue l’emblème de « la voix des urnes ».

argaiv1558

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Irmc - Tunis

Population en marge, immigré, transmigrant

La mondialisation des échanges a généré plusieurs formes de mobilités (anciennes et nouvelles), de nouveaux couloirs migratoires et de nouvelles figures de migrants. Ces transformations globales amènent à visibiliser des acteurs déjà repérés, ou nouvellement identifiés, qui rencontrent dans leur migration des situations d’interaction qui redéfinissent les rapports à l’Autre et aux espaces traversés. Nos travaux de recherche portent sur les questions de migration de populations nouvellement arrivées en France ou déjà installées (Marocains en migration et Gitans Catalans, 2005) ou en circulation (accès aux soins de population en circulation, 2009) ou en transmigration (de l’immigré au transmigrant, 2012).

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Irmc - Tunis

fouleBeaucoup s’y attendait. Depuis le 11 décembre, une foule s’était rassemblée devant le siège du journal Zaman,dans le quartier de Çağlayan, à Istanbul, afin de décourager une éventuelle descente de police qui avait été annoncée la veille par Fuat Avni, un mystérieux usager de Twitter. Ce dernier avait décrit avec force détails la vague d’arrestations qui se préparaient contre des médias réputées gülenistes, avant de convenir que l’opération avait probablement été annulée, suite aux révélations qu’il avait faites. Or, l’opération en question a finalement eu lieu, le 14 décembre à l’aube, frappant 32 personnes dans 13 provinces, principalement des journalistes, des producteurs d’émissions de télévision et des policiers. Parmi les personnes concernées, on trouve notamment le rédacteur en chef du quotidien Zaman, Ekrem Dumanlı, le président de la chaine de télévisionSamanyolu, Hidayet Karaca, ainsi que des hommes de télévision comme Salih Asan, producteurs de plusieurs feuilletons dont l’un (Şefkat Tepe) s’était attiré les foudres de Recep Tayyip Erdoğan en personne, parce qu’il avait représenté le prophète par un éclat de lumière dans un camion !

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

irmcAprès avoir été l’espace de l’exception autoritaire, le monde arabe est devenu, au premier semestre de 2011, celui des « révolutions ». Au leitmotiv fantasmé de l’incapacité congénitale des pays arabes d’accéder aux délices démocratiques a succédé le discours sur les « printemps arabes » et l’effet de domino supposé de la « révolution tunisienne » qui, le 14 janvier 2011, avait chassé son « dictateur ». Aujourd’hui, le bilan est maigre : la plupart des régimes autoritaires sont largement parvenus à museler les mouvements de protestation, Seule la Tunisie semble surnager et être engagée dans un processus de transition consensuel entre les différents acteurs politiques.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Irmc - Tunis

mahallaDes premières revendications tunisiennes de 2011 aux protestations égyptiennes de 2013, la thématique de la crise économique et sociale se conjugue très intimement aux demandes de libertés publiques et politiques dans les « soulèvements arabes ». Bien que la région ne figure pas parmi les plus pauvres au monde, ces mobilisations rendent non seulement audible la crise de légitimité de régimes vieillissants mais aussi plus visibles le climat d’insécurité sociale et la vulnérabilité économique qui caractérise le quotidien de très nombreux habitants de la région. La crise économique de 2008, en particulier, semble avoir encore dégradé les conditions de vie des citoyens, mais aussi celles des travailleurs immigrés et des populations réfugiées.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

bib ifeaPour le préhistorien que je suis, un cheminement dans la bibliothèque de l’IFEA m’offre un paysage d’ouvrages variés, aux contours évanescents oserai-je ajouter. Soyons honnête, le vaste champ des disciplines de recherches que couvre l’institut ne permet pas d’enregistrer chaque nouvel ouvrage d’archéologie préhistorique dans notre inventaire. Cet état est également la résultante de l’histoire de l’archéologie sur le territoire anatolien, la préhistoire ayant été longtemps délaissée au profit des périodes protohistoriques et classiques. Je tentais déjà de décrire cette histoire de la préhistoire proche-orientale, en 2004, dans la série Patrimoines au présent des « dossiers de l’IFEA » sur OpenEdition Books et en voici un exposé au travers de nos rayonnages.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

turquieLe dernier et dixième « Plan quinquennal de développement » (Kalkınma Planı) – qui concerne la période 2014-2018 – a été rendu public au printemps 2013 par le ministère du Développement (Kalkınma Bakanlığı), institution récemment apparue, sans qu'aucune référence n'ait été faite à l'Organisation de Planification d'État (DPT), institution pourtant jusqu'alors centrale dans l'élaboration de ces plans (Akçay, 2007 ; Kansu, 2004). En effet le DPT a été dissout en tant qu'institution autonome en juin 2011, à l'occasion d'une vaste restructuration de l'administration centrale1. On peut parler d'une mort précoce, puisque cette institution avait juste cinquante ans. Après sa fondation en 1961 dans un climat d'exaltation planificatrice et d'élitisme positiviste, le DPT a enregistré tout au long de son existence – et répercuté – les mutations de l'appareil d'État, de l'usage de celui-ci ainsi que celles des rapports de force politiques et sociaux. Avec l'effacement du DPT, on peut dire que le souci étatique de la planification territoriale en Turquie a aussi fortement décliné.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

irmcAtelier organisé lors du colloque « Intégrer les droits économiques, sociaux et culturels au processus  de la justice transitionnelle : une opportunité de réforme au Moyen Orient et en Afrique du Nord ? », Tunis, 24-26 septembre 2014.

L’ IRMC a organisé, en collaboration avec le Centre allemand d’opérations de maintien de la paix (ZIF), le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), le Haut-commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme (OHCHR), le Centre Kawakibi pour la transition démocratique et l’Institut Français de Tunisie, un colloque international consacré à la justice transitionnelle. Ce colloque, qui a réuni chercheurs, experts et praticiens de la justice transitionnelle venus de nombreux pays (en particulier du monde arabe) a permis d’échanger autour de la prise en compte des droits économiques, sociaux et culturels dans le processus de justice transitionnelle, traditionnellement focalisée sur les droits politiques et les libertés.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Irmc - Tunis
Vendredi, 05 Décembre 2014 14:53

Ifea/OVIPOT : Vladimir Poutine en Turquie

poutineDeux jours après le Pape, Vladimir Poutine aura été le second visiteur officiel à être reçu à Ak Saray,le nouveau palais présidentiel de Recep Tayyip Erdoğan. On ne sait pas si le président russe a été impressionné par ce bâtiment. Il faut dire que son constructeur turc a dit récemment qu’il n’était pas sûr qu’il soit aussi grand que le Kremlin. Quoi qu’il en soit, les deux leaders ont probablement peu polémiqué sur le sujet, car c’est désormais rituel, lorsqu’ils se rencontrent, ils parlent beaucoup de business et peu de choses qui fâchent. Ce bon précepte a été largement respecté, lors de la visite éclair de Vladimir Poutine, en Turquie, le 1er décembre. Les deux pays ont signé une foule de nouveaux accords et affirmé haut et fort leur intention d’accroître de façon spectaculaire leurs relations économiques, avant que Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdoğan ne puissent éviter d’exhiber en public des divergences profondes sur la situation politique qui prévaut au Proche-Orient.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul
Tournage d’une série TV à Beykoz, 2012 – photo Julien ParisA Report on the conference Turkish TV Series ‘Diziler’: Production, Representatiomns and Reception in the Mediterranean, Paris, La Fémis, 17-18th October, 2014.

In recent years, the twinkling world of Turkish TV series (dizi) has progessively deserved and acquired growing attention. Undoubtedly, the economic figures generated by the production and exportation to several countries of such a product has stirred the interest of scholars and political analysts alike. But a phenomenal industry able to export in 81 countries (mainly in the MENA region, Balkans and central Asia, but also in other parts of Africa and even in a soap-opera “castle” like South-America), brings along issues of a socio-cultural nature, concerning the encounters and “dialogue” – through the TV series medium – between different countries and mindsets. To ratify and discuss the importance of this question, an international colloquium entitled “Turkish Tv Series ‘Diziler’: Production, Representations and Reception in the Mediterranean” has been held last October 17-18th, in Paris at the national school of cinema La Fémis. The event was organized by several partners, such as Réseau S.E.R.I.E.S, CNRS, Paris 8, INALCO, La Fémis and CETOBaC and sponsored by the Turkish Embassy in Paris.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 35