Accueil Présentation Axes de recherche Afficher les articles par mots-clés: hypotheses.org

musulmansLors de la cérémonie de clôture du premier sommet des responsables musulmans d’Amérique latine à Istanbul, le 15 novembre dernier, Recep Tayyip Erdoğan a fait sensation en affirmant que ce n’était pas Christophe Colomb qui avait découvert l’Amérique, mais des navigateurs musulmans. Tout en s’en prenant au colonialisme occidental, le président turc a déclaré que les musulmans étaient arrivés sur le nouveau continent en 1178, et que Colomb en avait lui-même convenu en évoquant dans son journal l’existence des restes d’une mosquée sur le sommet d’une colline à Cuba. Fort de ce constat, Recep Tayyip Erdoğan s’est même déclaré prêt à financer la reconstruction de cette mosquée, si les Cubains donnaient leur accord.

argaiv1929

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

cedejAl-Hayat 27 août 2014

J’ai beaucoup hésité avant d’écrire sur la question des alliances partisanes et des alliances entre personnalités publiques en vue des élections parlementaires à venir, qui, a priori, doivent conduire à l’installation d’un parlement légitimant les événements du 30 juin 2013 et ainsi parachever l’une des étapes les plus importantes de la feuille de route annoncée par le président al-Sissi, juste après le renversement du régime des Frères musulmans.

Article publié dans la catégorie : Actualité du Cedej

ovipotUn sommet tripartite a réuni le 8 novembre 2014, au Caire, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, son homologue chypriote (grec), Nicos Anastasiades, et le premier ministre grec, Antonis Samaras. Ce sommet a débouché sur une déclaration commune, appelant à la réconciliation nationale en Libye et au règlement du conflit israélo-palestinien, tout en apportant un soutien marqué au processus politique actuellement en cours en Égypte. Toutefois, c’est surtout la dimension chypriote de la rencontre qui a suscité l’intérêt.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

Croquis n°1 : Mylasa. Dessin d’A. Laumonier, archives de l’IFEALes archives de l’Institut Français d’Études Anatoliennes n’ont pas encore révélé tous leurs secrets, semble-t-il. Jean-François Pérouse, directeur de l’Institut, a eu la main chanceuse cet été en découvrant dans les archives quatre lettres d’Alfred Laumonier, adressées au premier directeur de l’IFEA, Albert Gabriel. Il s’agit d’une correspondance entre les deux chercheurs qui semblaient entretenir des relations cordiales et amicales, bien que nous n’ayons à notre disposition que les lettres reçues par l’ancien directeur et laissées à l’Institut. Cette documentation nous donne un précieux état des lieux des recherches archéologiques en Carie en 1932. Elle permet de se rendre compte des démarches préliminaires nécessaires à l’élaboration de recherches en Turquie et de la rivalité ambiante entre les chercheurs étrangers, mais aussi Français, sur le territoire au XXe siècle. Il y est également déjà question de l’intérêt  particulier que portait A. Laumonier aux cultes cariens.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

peshmergasAlors qu’il revenait d’une visite officielle en Estonie, le 25 octobre 2014, Recep Tayyip Erdoğan n’a pas hésité à affirmer qu’en ce qui concerne la crise syrienne, la Turquie était en désaccord avec les Etats-Unis, la Russie et l’Iran. Les Etats-Unis, en effet, n’ont pas répondu favorablement à la proposition turque de création d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie et ont, dans l’urgence, parachuté à Kobanê des armes aux combattants kurdes syriens du PYD, ce qui inquiète Ankara. La Russie, pour sa part, continue de soutenir le régime de Damas qui, selon le gouvernement turc, reste le principal responsable de la tragédie qui ravage la Syrie depuis 2011. Enfin, l’Iran, autre allié indéfectible de Bachar al-Assad, joue selon le président turc, «un jeu trouble» en Syrie, cherchant surtout à défendre sa position de puissance régionale. Le cri du cœur de Recep Tayyip Erdoğan montre bien à quel point son pays se retrouve isolé, à l’heure actuelle, dans le contexte d’une crise syrienne qui a beaucoup évolué et dont le voisinage est de plus en plus dommageable à la Turquie.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

lee bergerThe discovery of the Malapa fossil site in South Africa constitutes one of the main events of the last decade in palaeoanthropology. The bone remains of two individuals belonging to a species of hominin unknown to date were found there, in a state of preservation never seen before for fossils of that age (close to two million years). A detailed study of the different geological, biological and chemical processes contributing to the fossilisation of these remains makes it possible to understand better how the two skeletons were kept in this remarkable condition. The main results of the study are presented here.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français d'Afrique du Sud

archéolEn 2011, M. Gelin (CNRS- IFPO) et Sh. Shehab (Département koweïtien des Antiquités et des Musées, National Council for Culture, Arts and Letters DAMK-NCCAL),  créent la Mission Archéologique Franco-Koweïtienne de Faïlaka (MAFKF). Depuis, quatre carnets ont été publiés : « De retour de mission… Faïlaka au Koweït, 12 et 3 » et « Al-Qusūr (Koweït), état des recherches de la mission archéologique franco-kowétienne de Faïlaka (2011-2013) ». Alors que les travaux scientifiques des fouilles archéologiques ont  été diffusés par ailleurs, nos efforts mis en œuvre pour la préservation de la forteresse n’avaient pas encore été spécifiquement présentés. Alors qu’une nouvelle ère s’ouvre pour la protection et la mise en valeur du patrimoine historique, archéologique et naturel de l’île, il nous a paru important d’exposer les problématiques globales liées à la conservation et la présentation de cette place forte, ainsi que nos réalisations en matière de préservation, activité intrinsèque à notre mission.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

lesediPeople are usually curious and fascinated when it comes to prehistoric archaeology. Through meticulous and well-thought-out fieldwork, archaeologists unearth cultural and biological archives that are sometimes buried for hundreds of thousands of years, endeavouring to interpret them in order to protect a heritage, recover a memory and, in the end, understand the adaptations and mechanisms observed in human societies.

The objective of prehistory is basically to study human societies before writing. The main phase of our 16-year survey revealed a peculiar economy relying on hunting and gathering. While the period surveyed seems rather distant if not foreign, we must remember that hunter-gatherers were still dominating the Cape plains only a few centuries ago. Today, populations of hunter-gatherers are still found living in the Kalahari, although their confinement to specific are as goes against their very subsistence logic.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français d'Afrique du Sud

hassanPremier spectacle égyptien programmé au Festival d’Avignon, Haeeshek, Je te (sur)vivrai, a été présenté pour la première fois en France dans la Cour minérale de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse du 14 au 18 juillet 2014. Puisant dans des sources de différentes natures, le travail de Hassan El-Geretly explore la culture populaire et la tradition orale dans l’Égypte de l’après Moubarak. Entretien réalisé à Avignon, le 22 juillet 2014, par Najla Nakhlé-Cerruti.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

Manifestation à Esenyurt (Istanbul) le 6 octobre suite à l’appel du DBP/HDP sendika.orgQuelques remarques sur les événements survenus entre le 7 et le 13 octobre 2014

N’était-ce les de moins en moins fréquentes réunions d’opposants au régime de Bachar Al-Asad, les 200 000 réfugiés de toute condition sociale – des plus démunis aux  plus aisés -, et les enterrements de jeunes Kurdes stambouliotes partis combattre (voir nos éditions du 4 avril et 7 avril 2014), Istanbul semblait jusqu’à ces derniers jours miraculeusement tenu à l’écart de l’atroce guerre qui affecte la Syrie depuis plus de deux ans. Ivre de son exceptionnalité, oublieuse de son environnement régional, la métropole turque a ainsi  poursuivi ses rêves de grandeur, sa frénésie touristique et sa trépidante agitation quotidienne, dans une relative indifférence par rapport à ce qui se déroulait au flanc sud-est du pays.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 34