Newsletter
Nom :
Courriel :
Pays :
Instit. :

Le réseau des Ifre sur facebookRejoingnez le réseau des Ifre sur Twitter
Accueil Présentation Recrutements Postes Afficher les articles par mots-clés: archéologie
Postes offerts au recrutement par les Ifre
Lundi, 21 Janvier 2013 17:15

Carnets de l'Ifpo : Socrate au Musée

Socrate, détail de la mosaïque des Sages, Musée national de Beyrouth (photo F. Alpi)La mosaïque dite « des Sages » constitue l'une des pièces majeures exposées au Musée national de Beyrouth (n° inv. DGA 3970). Avec celle de la « Naissance d'Alexandre », elle provient de Soueidié, dans la banlieue sud-est de Baalbeck, où ces deux pavements furent mis au jour par Maurice Chéhab, à proximité des vestiges d'une villa dont les propriétaires devaient se rattacher de quelque façon aux cercles philosophiques qui ont fleuri dans la région jusque sous l'empire chrétien (Chéhab 1957, p. 44-46 ; Rey-Coquais, IGLS VI, n° 2886 ; Aliquot 2010, p. 310). On sait en effet par les sources écrites que, centre d'un culte oraculaire fameux de Jupiter, l'antique Héliopolis a longtemps conservé un climat de ferveur païenne favorable à l'épanouissement de la pensée néo-platonicienne qui, de Numénios d'Apamée à Jamblique ou Damascios, a marqué la contrée du haut et du moyen Oronte. Si le fouilleur situait ces décors dans la seconde moitié du iiie s. (Chéhab 1957, p. 43), la critique tend aujourd'hui à remonter quelque peu leur datation à l'époque sévérienne (193-235) (Balty 1981, p. 380-383).

argaiv1054

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

Ifpo : Territoires, architecture et matériel au LevantDoctoriales d'archéologie syrienne. Paris-Nanterre, 8-9 décembre 2011

Éditeur scientifique Amélie Le Bihan, Pierre-Marie Blanc, Frank Braemer, Jacqueline Dentzer-Feydy et François Villeneuve. Avec les contributions de Idris Omar, Chadi Hatoum, Andrea Zerbini, Rocco Palermo, Charlène Bouchaud, Chiara Fiaccavento, Delphine Seigneuret, Taisir Al Halabi, Shaker Al Shbib, Anna Chok et Amélie Le Bihan

Beyrouth, Presses de l' IFPO, Collection Colloques et journées d'études, décembre 2012.

En accès libre en texte intégral sur http://ifpo.revues.org/2809, au format epub à 3€.

De nombreuses études sur la Syrie et la Jordanie sont menées par des doctorants d'universités françaises (Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Lyon, Aix-Marseille, Strasbourg), syriennes (Universités de Damas, Alep, Lattaquié) et étrangères (Barcelone, Rome, Londres, Gérone ...) dans le cadre de collaborations internationales. Le dynamisme des recherches sur la Syrie du Sud organisées par la Mission archéologique française en Syrie du Sud (MAFSS) et la Direction Générale des Antiquités et des Musées de Syrie (DGAMS) se traduit entre autres par le nombre de doctorants impliqués.

 

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

Julien Aliquot

Beyrouth, Presses de l' IFPO, 2009

Mis en ligne en novembre 2012 dans les Collections électroniques de l'Ifpo.

Texte intégral en libre accès.

ISBN : 978-2-35159-160-4.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

Par Sébastien Rey

Beyrouth, Presses de l' IFPO, 2012, 300 p.

Bibliothèque archéologique et historique (BAH 197)

ISBN 978-2-35159-369-1.

Dans nombre d'ouvrages qui portent sur le fait militaire abordé de façon diachronique, la poliorcétique proche-orientale ancienne est généralement, soit fortement résumée, soit passée sous silence. Or l'âge du Bronze (3000‑1200 av. J.-C.) est une période importante de l'histoire des procédés de siège et des fortifications urbaines. De fait, le Proche-Orient (Mésopotamie du Nord, Levant Nord, Levant Sud) fut le théâtre de mutations décisives : l'apparition des engins de siège (proto‑béliers et machines‑tours) et celle des armées permanentes, constituées par des soldats de métier et des conscrits ; la formation des premières unités d'assaut composées d'archers, équipés d'arcs simples ou complexes, et de lanciers, disposés en formation d'approche, probablement en rangs serrés et protégés par d'immenses boucliers à auvent, des unités de soutien, équipées de frondes, et des unités du génie, chargées d'édifier notamment d'imposants talus de siège.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient
Mercredi, 05 Décembre 2012 10:16

Sfdas : Aide à la mobilité Internationale

logo_sfdasLa SFDAS propose une Aide à la mobilité internationale (AMI) destinée à soutenir la recherche en archéologie soudanaise. Par « archéologie soudanaise », on entend les disciplines concernant l'Antiquité du Nil moyen : Préhistoire, Kerma, archéologie pharaonique, royaumes napatéen et méroïtique, Post-méroïtique, royaumes chrétiens, etc.

Date limite de candidature : 31 janvier 2013.

Article publié dans la catégorie : Actualité de la Sfdas - Khartoum
Mercredi, 05 Décembre 2012 10:14

Parution Ifpo: Syria, Tome 89, 2012

Beyrouth, Presses de l' IFPO, 462 p.

ISBN : 978-2-35159-196-3.

Syria, qui paraît depuis 1920 sans interruption, est publiée par l'Institut Français du Proche-Orient, en une seule livraison annuelle. La revue se consacre à l'histoire et l'archéologie du Proche-Orient sémitique (y compris Chypre) de la préhistoire à la conquête islamique. Elle publie des articles dans toutes les disciplines de ce champ de recherche, archéologie, épigraphie, philologie, histoire, histoire de l'art ; ces articles peuvent être quelquefois regroupés en dossiers thématiques, mais le plus souvent chaque volume tente de donner, à travers 12 à 18 articles, un panorama varié de la recherche au Proche-Orient ancien. Les langues employées sont le français, l'anglais, l'allemand, l'italien et l'espagnol. Tous les articles sont précédés d'un résumé en français, en anglais et en arabe. La revue publie aussi à l'occasion de courtes notes d'actualité, et consacre dans chaque numéro un épais cahier aux recensions d'ouvrages parus sur le Proche-Orient ancien.

Sommaire

I – Articles

Muheisen (S.), Aperçu sur le Paléolithique de Syrie. Hommage à Georges Tate 5

Morandi Bonacossi (D.) & M. Iamoni, The Early History of the Western Palmyra Desert Region. The Change in the Settlement Patterns and the Adaptation of Subsistence Strategies to Encroaching Aridity: A First Assessment of the Desert-kite and Tumulus Cultural Horizons 31

Margueron (J.-Cl.), Notes d'archéologie et d'architecture orientales. 16 - De la strate à la « couche architecturale » : réexamen de la stratigraphie de Tuttub/Khafajé (I - L'architecture civile) 59

Pinnock (Fr.), Some Gublite Artifact Possibly Made at Ebla 85

Gernez (G.), La collection d'objets en bronze de Tell Sougha (ca. 2000 av. J.-C.)et la question des « Porteurs de Torques » au Levant 101

Tenu (A.), La dalle à cupules du cimetière à crémation de Tell al-Nasriyah (Syrie) 129

Kropp (A. J. M.), A new altar of the "triad" of Heliopolis (Baalbek) at the Museum of Adıyaman 141

Albertson (Fr. C.), Two Unpublished Palmyrene Funerary Reliefs in North American Museums 151

Al-As'ad (Kh.), M. Gawlikowski, J.-B. Yon, Aramaic Inscriptions in the Palmyra Museum. New acquisitions 163

Sartre-Fauriat (A.), Une stèle au cavalier au Musée des Beaux-Arts de Lyon 185

Abdulkarim (M.), Parcellaires antiques et société rurale en Syrie du Nord : l'exemple de Ruweiha 195

Riba (B.), L'église de l'Est et les inscriptions du village de Kafr 'Aqab (Gebel Wastani, Syrie du Nord) 213

Jouéjati (R.), L'église de Temanaa 235

Khoury (W.), E. Léonidas-Papaïoannou, M. Rifai & R. Yaqoub, L'église Nord de Hit (Syrie du Sud) 259

Piraud-Fournet (P.) & A. de Sédouy, Une huilerie des époques byzantine et omeyyade à Dharih (Jordanie). Fouilles de Dharih, V, 1. Description et fonctionnement 283

Blétry (S.), Les nécropoles de Halabiya-Zénobia. Premiers résultats (2009 et 2010) 305

Bessac (J.-Cl.), Observations sur la construction de la basilique d'Ererouk en République d'Arménie (2nde partie) 331

II – Variétés

Duyrat (Fr.), Bibliographie numismatique de la Syrie 5. Méthodologie. Périodes achéménide, hellénistique, romaine et byzantine (2008-2009) 369

III – Nécrologie

Antoine Suleyman [M. Al-Maqdissi] 387

Antoine Suleyman à l'Ifpo [M. Griesheimer] 390

Jean-Daniel Forest [J.-L. Huot] 391

IV – Recensions

Carter (R. A.) & Philip (Gr.) éd., Beyond the Ubaid: Transformation and Integration in the Late Prehistoric Societies of the Middle East (SAOC 63) [J.-L. Huot] 397

Van Der Stede (V.), Les pratiques de stockage au Proche-Orient ancien du Natoufien à la première moitié du troisième millénaire avant notre ère (OLA 190) [J.-L. Huot] 399

Marquardt (H.), Hethitische Logogramme. Funktion und Verwendung (Dresdner Beiträge zur Hethitologie 34) [A. Mouton] 401

Weeden (M.), Hittite Logograms and Hittite Scholarship (Studien zu den Boğazköy-Texten 54) [A. Mouton] 402

McGeough (K. M.) & M. S. McGeough, Ugaritic Economic Tablets. Text, Translation and Notes (ANES Suppl. Series) [J.-P. Vita] 403

Carbillet (A.), La figure hathorique à Chypre (IIe-Ier mill. av. J.-C.), AOAT 388 [S. Fourrier] 404

Çilingiroglu (A.) & M. Salvini (éd.), Ayanis I, Ten Years' Excavations at Rusahinili Eiduru-kai 1989-1998 (Documenta Asiana VI) [J.-L. Huot] 407

Kosyan (A.), A. Petrosyan & Y. Grekyan (éd.), Urartu and its Neighbors, Festschrift in Honor of Nicolay Harutyunyan in occasion of his 90th Birthday, 22-24 Sept. 2009, Yerevan (Aramazd, AJNES V, 1et 2) [J.‑L. Huot] 407

Werner (P.), Der Sin-Shamash Tempel in Assur (WVDOG 122) [L. Battini] 409

Maul (St. M.) & R. Strauss, mit Beitr. von D. Schwemer, Ritual Beschreibungen und Gebete I (Keilschrifttexte aus Assur literarischen Inhalts 4, WVDOG 133) [R. Biggs] 414

Graslin-Thomé (L.), Les échanges à longue distance en Mésopotamie au Ier millénaire. Une approche économique (Orient et Méditerranée 5) [B. Lion] 415

Baghdo (A. el-M. H.), L. Martin, M. Novak & W. Orthman, Augrabungen AUF dem Tell Halaf in Nordost-Syrien: Teil I. Vorberichte über die erste und zweite syrisch-deutsche Grabungskampagne auf dem Tell Halaf (Vorderasiatische Forschungen der Max Freiherr von Oppenheim Stiftung 3,I) [P. Butterlin] 417

E. Gass, Die Moabiter-Geschichte und Kultur eines ostjordanischen Volkes im1. Jahrtausendv. Chr. (ADPV 38) [F. Israel] 420

D. Jericke, Regionaler Kult und lokaler Kult. Studien zur Kult- und Religionsgeschichte Israels und Judas im 9. Und 8. Jahrhundert v. Chr. (Abhandlungen des deutschen Palästina-Vereins 39) [A. Lemaire] 423

H. Le Meaux, L'iconographie orientalisante de la péninsule Ibérique. Questions de styles et d'échanges (VIIIe‑VIe siècles av. J.-C.), Bibliothèque de la Casa de Velázquez 47 [F. Coudin] 425

Perrot (J.) dir., Le palais de Darius à Suse, Une résidence royale sur la route de Persépolis à Babylone [J.‑Cl. Margueron] 426

Widemann (Fr.), Les successeurs d'Alexandre en Asie Centrale et leur héritage culturel. Essai [L. Martinez-Sève] 429

Kaizer (T.) éd., The Variety of Local Religious Life in the Near East in the Hellenistic and Roman Periods (Religions in the Graeco-Roman World 164) [A. Sartre-Fauriat] 430

Blömer (M.), M. Facella & E. Winter (éd.), Lokale Identität im Römische Nahen Osten. Kontexte und Perspektiven. Erträge der Tagung "Lokale Identität im Römischen Nahen Osten" Münster 19.-21. April 2007 (Studien zu antiken Kulturkontakten und ihrem Nachleben, Oriens et Occidens 18) [L. Dirven] 434

Grawehr (M.), Eine Bronzewerkstatt des 1. Jhs. N. Chr. von ez Zantur in Petra/Jordanien, Petra–ez Zantur IV, Ergebnisse der Schweizerisch-Liechtensteinischen Ausgrabungen (Terra Archaeologica, VI [SLSA/FSLA]) [Chr. Augé] 436

Yon (J.-B.) & P.-L. Gatier (dir.), Choix d'inscriptions grecques et latines de la Syrie (Guides archéologiques de l'Institut français du Proche-Orient 6) [Th. Boulay] 438

Healey (J. F.), Aramaic Inscriptions and Documents of the Roman Period (Textbook of Syrian Semitic Inscriptions IV) [J.-B. Yon] 439

Hammad (M.), Palmyre. Transformations urbaines. Développement d'une ville antique de la marge aride syrienne [J.-B. Yon] 441

Sawaya (Z.), Histoire de Bérytos et d'Héliopolis d'après leurs monnaies (Ier siècle av. J-C. – IIIe siècle apr. J.-C.), BAH 185 [Th. Faucher] 442

Raynaud (M.-P.), Corpus of the Mosaics of Turquey, I, Lycia, Xanthos, part 1, The East Basilica [M.‑Chr. Comte] 444

Harrak (A.), Syriac and Garshuni Inscriptions of Iraq (Répertoire des inscriptions syriaques 2) [L. Van Rompay] 448

Ariotti (A.), Qasr al-Buleida: a Late Roman-Byzantine Fortified Settlement on the Dead Sea Plain, Jordan ( BAR IS 2009) [ L. Tholbecq] 451

Decker (M.), Tilling the Hateful Earth. Agricultural Production and Trade in the Late Antique East (Oxford Studies in Byzantium) [Th. Waliszewski] 452

Alpi (Fr.), La Route royale - Sévère d'Antioche et les Églises d'Orient (512-518), BAH 188 [Cl. Sotinel] 456

Fisher (G.), Between Empires: Arabes, Romans, and Sasanians in Late Antiquity (Oxford Classical Monographs) [M. Sartre] 457

Schiettecatte (J.) éd., en coll. avec Chr. Robin, L'Arabie à la veille de l'Islam. Bilan clinique. Table ronde tenue au Collège de France (Paris) les 28 et 29 août 2006 dans le cadre du projet de l'Agence nationale de la recherche « De l'Antiquité tardive à l'Islam » (Orient et Méditerranée 3) [Fr. Briquel-Chatonnet] 459

Jändl (B.), Altsüdarabische Inschriften auf Metall (Epigraphische Forschungen auf der Arabischen Halbinsel 4) [Chr. Robin] 461

Salles (J.-Fr.) & A. Sedov (éd.), Qāni'. Le port antique du Ḥaḍramawt entre la Méditerranée, l'Afrique et l'Inde. Fouilles russes 1972, 1985-89, 1991, 1993-94 (Indicopleustoi. Archaeologies of the Indian Ocean 6 ; Preliminary Reports of the Russian Archaeological Mission to the Republic of Yemen IV) [S. A. Frantsouzoff] 462

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

  Sub Categories: » HOMEPAGE / ARTS-CULTURE/ EXHIBITIONS  Friday,November 30 2012, Your time is 11:39:02 Sphinx on display at the museum  ÇORUM - Anatolia News Agency Send to friend » Share on linkedin Boğazköy Sphinx is currently on display at the Boğazköy Museum. AA photo  Boğazköy Sphinx is currently on display at the Boğazköy Museum. AA photoA lire, dans le quotidien Cumhuriyet l'éditorial d'Özgen ACAR ('Kavşak') consacré à la question du trafic international d'œuvres culturelles (en pleine expansion sur fond de crise économique), de leurs répercussions sur les relations internationales, de l'importance de la sensibilisation de la population et du rôle joué par les institutions telles que l' UNESCO, du besoin de dialogue entre les pays concernés, au-delà de la convention de 1970 qui visait à mettre à plat le droit international en terme de restitution d'œuvres.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul
L'Institut français d'Istanbul propose, en collaboration avec la galerie Milli Reasürans, l'Institut Français d'Etudes Anatoliennes, l'Institut Suédois de Recherche d'Istanbul et l'Université d'Uppsala, une exposition consacrée à la cité antique de Milas/Labraunda et la localité de Çomakdağ à travers les photos d'Ali Konyalı.

Du 5 décembre 2012 au 12 janvier 2013 ; vernissage le mercredi 5 décembre à 19h

Le sanctuaire antique de Labraunda doit sa renommée à son principal souverain, Mausole, roi de Carie et satrape de l'Empire Perse. Grâce à la présence d'une architecture religieuse unique, ce lieu tient un rôle de première importance dans l'histoire de l'Anatolie antique.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Ifea - Georges Dumézil - Istanbul

Dans certaines communautés de sportifs, les seuls repères temporels véritablement partagés sont les Jeux Olympiques : Sydney en 2000, Athènes en 2004, Pékin 2008, leurs protagonistes, leurs déceptions. D'une certaine manière, dans la petite communauté de l'archéologie proche-orientale, les conférences ICAANE (International Congress on the Archaeology of the Ancient Near East) font souvent office de jalons en ce qui concerne les retrouvailles, les échanges et les discussions entre les spécialistes du secteur. Tout le monde se rappelle d'un atelier de discussion sur la technologie céramique organisé en 2006 à Madrid, des célébrations en 2008 à Rome des résultats de la mission italienne à Ebla, ou d'une époustouflante présentation en 2010 à Londres des fouilles sur le palais et les tombes royales de Qatna (Syrie). En effet, depuis sa première édition à Rome en 1998, le but du colloque ICAANE est exactement celui-ci : représenter un moment de rencontre officielle, tous les deux ans, pour permettre d'établir et renforcer des liens entre chercheurs qui travaillent partout dans le monde et ont rarement la possibilité de se connaître directement, de s'adresser réciproquement des questions, d'exposer leurs travaux les uns aux autres, ou de poser les bases de programmes communs.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient

Carnets de l'Ifpo :  Les choses qui passent sans rien laisser : pour une archéologie des ruines évanescentes de BeyrouthD'après une définition traditionnelle – et, comme le démontre Edensor (2005), bien simpliste – les ruines seraient un noyau matériel durable et solide, des « restes » qui subsistent et perdurent une fois que l'action du temps et des hommes a érodé, usé et détérioré la forme et la fonction que ces vestiges ont eues. Pourtant, au-delà des préceptes winkelmanniens et du vague romantisme qui accompagne toujours la notion de ruine, la pratique archéologique a depuis longtemps mis l'accent sur des « restes » qui ne restent pas. Les cendres d'un foyer dans un campement de chasseurs-cueilleurs préhistoriques, la tranchée de fondation d'un mur ou une petite fosse creusée dans le terrain il y a quelques siècles ne ressemblent pas à un paysage de Hubert Robert et n'ont laissé que des traces. Une fois levé le camp des chasseurs-cueilleurs, une fois démantelé le mur pour en réutiliser les briques ou les pierres, une fois recouverte la fosse, il ne reste que des empreintes (souvent floues) sur le terrain et des changements de la couleur du sol. Tous les restes du passé n'ont pas le même droit à un procès de patrimonialisation de la part d'une communauté, même si la notion de « patrimoine culturel matériel » s'est désormais beaucoup affranchie d'une définition grossièrement monumentale et euro-centrique (voir, à titre d'exemple, les chartes et textes doctrinaux du Conseil International des Monuments et des Sites – ICOMOS). Mais en termes strictement archéologiques la capacité des vestiges à transmettre des informations n'est pas proportionnelle à leur taille ou à la persistance dans le temps de leurs matériaux : à priori la terre battue d'une cabane ou d'un bivouac de nomades raconte autant d'histoires (et d'« Histoire ») que les marbres luisants d'une architecture monumentale.

Article publié dans la catégorie : Actualité de l'Institut français du Proche-Orient
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 6 sur 14